Ambassadeur Webcams 13°
-/+
Mon Meeting Guide
balise-alt-logo-header-meet-in-nice
MEET IN NICE Site officiel du bureau des congrès de nice

La Métropole s'engage en faveur de l'intelligence artificielle sur la Côte d'Azur

La première technopole d’Europe s’impose pour accueillir un institut interdisciplinaire d’intelligence artificielle (3IA)

La Métropole a  décidé d'apporter son soutien à la candidature de l'Université Côte d'Azur (UCA) pour sa labellisation dans le cadre d'un réseau d'Instituts Interdisciplinaires d'Intelligence Artificielle (3IA) porté par le centre INRIA Sophia-Antipolis.

L'objectif est d'implanter un véritable cluster dédié à l’IA, au bénéfice de la recherche et des entreprises au sein des Alpes-Maritimes. Ce soutien de la Métropole renforce les chances de l'UCA d'accueillir l'un de ces centres qui auront vocation à mener une recherche de pointe sur l'IA, mais aussi à diffuser le savoir acquis auprès d'acteurs extérieurs (étudiants, entrepreneurs...).

La Côte d’Azur constitue l’une des métropoles universitaires françaises présentant une des plus importantes densités scientifiques nationales en sciences du numérique et en mathématiques avec Paris et Grenoble. Elle abrite également la plus importante et la plus ancienne technopole d’Europe dont près de 60% des 36 000 emplois sont centrés sur les technologies du numérique avec plus de 60 nationalités différentes.

Véronique Paquis, deuxième adjointe au maire de Nice en charge de l'Université et de la recherche, et également professeur en génétique, se montre enthousiaste : "L’importance de ce dossier repose sur plus de 100 chercheurs qui travaillent déjà sur la thématique de l’intelligence artificielle sur notre territoire et sur les nombreuses entreprises de toutes tailles, nationales et internationales, qui y sont déjà implantées...  Le soutien de la Métropole a déjà permis à l'UCA  (qui regroupe outre l'Université Nice Sophia Antipolis, le CNRS, l'Observatoire de la Côte d'Azur, les écoles de management Skema Business School et Edhec Business School, l'INRIA...) de réussir dans d'autres appels à projets comme lors de l’attribution du  label IDEX en 2016." 

Proposant déjà des formations de haut niveau sur l’intelligence artificielle en formation initiale (Licence et Master informatique et mathématiques, MSc Data Sciences, cursus d’ingénieurs, réseau européen EIT Digital) et en formation continue (école d’été en Deep Learning), l’UCA se propose de former les spécialistes de la licence au doctorat pour prendre une place significative dans la grande bataille mondiale qui s’annonce dans ce domaine. L’objectif est en outre de permettre aux entreprises de son territoire d’être concurrentielles sur ces enjeux, plus particulièrement pour celles avec lesquelles UCA développe déjà des partenariats structurants à l’image de l’accord avec le leader mondial du e-Tourisme, Amadeus, sur la formation continue dont ont besoin ses 5 000 ingénieurs.

 

Téléchargez ici le communiqué de presse sur la candidature de la Côte d'Azur pour l'Insitut 3IA

Article publié le 28/09/18