Ambassadeur Webcams 24°
-/+
Mon Meeting Guide
balise-alt-logo-header-meet-in-nice
MEET IN NICE Site officiel du bureau des congrès de nice

Nice Smart City

Smart city mondiale pionnière et reconnue, la Métropole Nice Côte d’Azur a fait le pari des nouvelles technologies et des nouvelles filières, et mène ainsi une politique résolument ambitieuse au service de l’amélioration de la vie des habitants, de l’optimisation de la gestion de la ville et de la création d’emplois.

La Métropole Nice Côte d’Azur a placé l’innovation et le développement durable au cœur de sa stratégie de développement économique.

Les initiatives menées sur le territoire en matière de Smart City sont multiples, et ont amené la Métropole Nice Côte d’Azur à renforcer ses collaborations avec de grands groupes industriels, des PME locales et des start-up, notamment liées au réseau de la French Tech, ainsi qu’avec le monde de la recherche et de l’enseignement.

Nice Côte d’Azur, lauréate du Label Idex 2016, accueille le premier démonstrateur français de quartier solaire intelligent avec Nice Grid et développe le projet ambitieux Interflex. Egalement lauréate du trophée Smart Innovation 2016 et du décibel d’Argent 2016 pour le Monitoring Urbain Environnemental, classée Territoire à Energie Positive par le Ministère de l’Environnement et de l’Énergie, sélectionnée récemment comme démonstateur smart city par la Caisse des Dépôts, NIce est enfin reconnue innovante par l’Union Européenne qui vient de lui attribuer un million d’euros de fonds FEDER pour amplifier les projets smart city.

 

Nice, ville ambassadrice de l'Innovation en Europe

Nice a été reconnue comme l'une des 10 villes d'Europe les plus innovantes.

Les efforts de Nice en termes d'innovation, de transition énergétique, de sécurité, de santé connectée et de bien vieillir ont été récompensés lors du Web Summit de Lisbonne (novembre 2017). Nice a en effet été désignée comme "Ville Ambassadrice de l'Innovation en Europe".

 

 

Projet Européen IRIS

Piloté au niveau français par la Métropole Nice Côte d’Azur, le projet européen collaboratif IRIS (Integrated and Replicable Solutions for Co-Creation in Sustainable Cities) est validé par la Commission Européenne.

Composé de 43 partenaires européens, doté d’un budget global de 18 millions d’euros, IRIS va donner les moyens à la smart city Nice Côte d’Azur d’accélérer sa transition énergétique et de déployer des solutions permettant aux habitants de faire des économies. 4,3 millions d’euros seront ainsi versés à l’éco-système niçois par l’Union Européenne dans le cadre de IRIS.

Le projet IRIS consiste concrètement en l’expérimentation pendant cinq ans du pilotage énergétique à travers la mise en place de solutions innovantes dans les domaines de l’énergie, des transports et des technologies de l’information et de la communication dans trois smart cities majeures en Europe : la Métropole Nice Côte d’Azur, la Ville d’Utrecht aux Pays-Bas et la ville Göteborg en Suède.

Les solutions développées seront ensuite appliquées dans quatre autres villes : Vaasa en Finlande, Alexandroupolis en Grèce, Focsani en Roumanie et Santa Cruz de Tenerife en Espagne.

La Métropole Nice Côte d’Azur expérimentera dès la fin de l’année 2017 et durant les cinq prochaines années le pilotage énergétique de trois quartiers de l’Eco-Vallée Plaine du Var (Nice Meridia, Les Moulins, Grand Arénas ) afin d’en optimiser la consommation : gestion en temps réel de la consommation d’énergie des bâtiments, installation de bornes de recharge de véhicules électriques, nouveaux modes de production locale d’énergies renouvelables (réseau urbain de chaleur et de froid sur géothermie de nappe, récupération de la chaleur des réseaux d’eaux usées…), expérimentation d’une nouvelle génération de véhicules en autopartage, déploiement de capteurs…

 

Une dynamique engagée dès 2010 !

Depuis la mise en œuvre en 2010 et en avant première européenne du premier bouquet de services basé sur la technologie NFC (Neard Field Communication) jusqu’au déploiement de la fibre optique sur l’ensemble de son territoire à fin 2016, la Ville de Nice cumule tous les aspects d’une « ville intelligente » ! Elle a en effet été classée en 4ème position des villes connectées au monde, derrière Barcelone, New York et Singapour !

• 2011 : Nice Côte d’Azur remporte le Smarter City Challenge porté par la société IBM.
• 2012 : Nice expérimente les Smart Grid (le réseau électrique intelligent) et organise la 1ère édition du salon international Innovative City à Nice.
• 2013 : Nice met en service la mairie virtuelle Spot Mairie avec Cisco pour simplifier l’accès aux démarches administratives et du boulevard connecté.
• 2014 : Nice crée un Smart City Innovation Center, première plateforme française réunissant dans un même lieu les acteurs de la recherche, de l’enseignement et des entreprises leaders de la ville intelligente.
• 2015 : Nice obtient le label French Tech et l’inauguration en septembre, du « 27 Delvalle », quartier général de la santé connectée et de la Silver Economy
• 2016 : Nice remporte le label IDEX 2016 ainsi que le trophée Smart Innovation 2016 et du décibel d’Argent 2016
• 2017 : Nice est candidate au prix de Capitale Européenne de l'Innovation 2017

 

Smart City Innovation Center

Nice a ouvert en février 2015 son « Smart City Innovation Center », première plateforme française réunissant dans un même lieu les acteurs de la recherche, de l’enseignement et des entreprises leaders de la ville intelligente.

Sous l’impulsion de Christian Estrosi, Député-Maire de Nice, et en lien étroit avec l'Université Nice Sophia-Antipolis, la Métropole Nice Côte d’Azur a constitué autour d’elle, dans le cadre de l’IMREDD (Institut Méditerranéen du Risque de l’Environnement et du Développement Durable), un consortium de grands acteurs industriels pour créer le Smart City Innovation Center. Véritable plateforme collaborative unique en France, le Smart Innovation Center réunit dans un même lieu les acteurs de la recherche, de l’enseignement et des entreprises leaders de la ville intelligente. 

 

Ce « Smart City Innovation Center » prend la forme d’un show room de 300 m2 installé au cœur même de l’Eco-Vallée. Cet espace permet concrètement au monde de l’université et de la recherche de travailler en synergie avec des industriels leaders en matière d’innovation et de ville intelligente (Veolia, IBM, m2ocity, Orange). Le Monitoring Urbain Environnemental (MUE) est l’une des premières applications présentées : à travers le déploiement d’un réseau de près de 3 000 capteurs sur un territoire de 160 hectares à Nice Ouest, des données d’ordre environnemental sont collectées (qualité de l’air, bruit, eau et énergie, gestion des déchets…) et traitées pour tester une vingtaine de nouveaux services et améliorer ensuite les services aux habitants, aux entreprises, aux collectivités.

Le Smart City Innovation Center préfigure le futur Eco-Campus de la Plaine du Var. Il prépare ainsi l’avenir économique du territoire en développant des projets sur les grands axes définis par Christian Estrosi  autour de la métropole durable et interconnectée, au service du développement économique, de l’emploi, permettant également d’optimiser la gestion de la ville et d’améliorer la vie des Niçois.

 

 

Label French Tech

Convaincu que l'éclosion de startups susceptibles de devenir des leaders internationaux passe par la structuration d'écosystèmes dynamiques et fédérés, l'Etat français a lancé, en 2014, un programme de labellisation de "Métropoles French Tech" pour identifier et valoriser ces écosystèmes.

La Métropole Nice Côte d'Azur, la Communauté d'agglomération Sophia Antipolis, la Communauté d'agglomération des Pays de Lérins, la Communauté d'agglomération des Pays de Grasse, le Conseil général des Alpes-Maritimes et la Chambre de Commerce et d'Industrie Nice Côte d'Azur ont uni leurs forces pour construire une candidature unique, réunissant de grands groupes, des entreprises en croissance (startups et PME), des pôles de compétitivité, des universités et laboratoires de recherche, des structures d'enseignements supérieurs, des communautés d'entrepreneurs et les institutionnels du territoire, unis pour une même ambition: la labellisation "Métropole French Tech".

Avec sa labellisation obtenue en juin 2015, la French Tech Côte d’Azur rassemble tous les talents du territoire qui travaillent dans le secteur du numérique : les entrepreneurs mais aussi tous ceux qui s’engagent et qui contribuent à la croissance et au rayonnement des startups,  investisseurs, ingénieurs, designers, développeurs, étudiants, associations, blogueurs, medias, opérateurs publics, etc. 

Les objectifs de la French Tech Côte d'Azur sont définis :

• 50 nouvelles startup éligibles chaque année, dans un processus d'accélération d'ici à 3 ans
• 10 nouvelles "tech champions" à rayonnement international d'ici 10 ans
• Promouvoir un élan collectif international

www.frenchtechcotedazur.fr

 

Salon Innovative City

Chaque année, en juin, la ville de Nice accueille le salon Innovative City, salon de référence internationale sur la smart city. Des acteurs industriels sont présents aux côtés des collectivités les plus innovantes. Conçu comme le lieu de rencontres et ‘think tank’ de la ville intelligente et durable, ce salon aborde des thèmes fondamentaux au travers des témoignages et d’expertises d’acteurs internationaux: la ville intelligente et durable, cœur de réseaux humains ; la métamorphose des villes par l’urbanisation des technologies ; l’intelligence collective au cœur de la ville intelligente. Il est le premier événement international francophone de l’innovation urbaine, avec plus de 40 pays représentés, 90 exposants et 3.200 participants en 2015.


www.innovative-city.com

 

Le Monitoring Urbain Environnemental (MUE)

A travers 3.000 capteurs déployés sur un territoire de 160 hectares à Nice Ouest, le système de monitoring permet de traiter des données environnementales (pollution de l’air et accoustique, eau et énergie, gestion des déchets, etc.) pour tester de nouveaux services au bénéfice des habitants, entreprises et collectivités.

« Nous avons créé un entrepôt de données unique en France permettant l’hypervision en temps réel, avec des fonctions prédictives pour mieux piloter le territoire. » a précisé Christian Estrosi, Député-Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur.

A la clé: confort et économies d’énergies : 20 à 40% d'économie sont annoncés sur les bâtiments, 10 à 30 % sur l’éclairage public.

En 2017, plus de 80 % de la consommation électrique sera contrôlée via une Gestion Technique des Bâtiments (GTB) collectée par des compteurs électriques intelligents.

 

InterFlex : Nice Smart Valley

Sélectionné par la Commission européenne parmi 28 autres candidats, dans le cadre du plus grand programme européen de Recherche et Innovation "Horizon 2020", le projet de smart grid "InterFlex" a officiellement été lancé le 1er Janvier 2017.

Le projet associe des fournisseurs d’électricité, des fabricants de matériel et des experts des smart grids avec 5 distributeurs d’électricité européens : CEZ Distribuce (République tchèque), Enedis (France), E.ON (Suède), Enexis (Pays-Bas) and Avacon (Allemagne). Pendant trois ans, les 20 partenaires du projet vont expérimenter de nouvelles formes de flexibilités dans le but d’optimiser le système énergétique à une échelle locale.

Le démonstrateur français sera installé à Nice qui a su séduire grâce son implication dans le développement des smart grids et dans la continuité de l’expérimentation "Nice Grid" situé à Carros qui reste l’un des projets phares du territoire en matière de réseaux intelligents, d’énergies renouvelables et de transition énergétique.

Interflex visera à tester différentes approches innovantes pour permettre une gestion du système électrique tenant compte de la vision locale (production EnR, bornes de recharges, évolution des comportements de consommation, nouveaux usages etc.). Plusieurs champs seront expérimentés : les flexibilités locales dans des structures de mécanismes locaux, l’approche multiservices des systèmes de stockage, la mobilité électrique, l’interopérabilité des systèmes associés aux mécanismes de flexibilité.

Durant 36 mois, Interflex fédérera différents acteurs investis dans le secteur de la transition énergétique, avec des compétences complémentaires. La collectivité niçoise sera associée au comité de pilotage du projet du démonstrateur français aux côtés des industriels mobilisés : Enedis, Engie, GRDF, GE, Socomec et EDF.

 

A noter : la ville de Nice a reçu à Paris le prix ENERGIE, en novembre 2017, en récompense de sa démarche Interflex.

 

Recyclerie

La smart city ce n'est pas que de data et numérique... La Métropole Nice Côte d’Azur vient de décrocher un financement européen à hauteur de 390 600 euros pour la construction d’une recyclerie dans l'un des quartiers du périmètre de l'Eco-Vallée.

Le projet consiste en une unité de recyclerie qui comprendra un bâtiment de 194 m² permettant de réceptionner les flux de déchets recyclables et de réemploi, un espace d’apport volontaire des objets comportant une zone de tri intérieure, un espace recyclerie comportant une zone intérieure de réparation d’objets de faible volume (petits appareils ménagers, ameublement, etc.), d’exposition/vente et d’accueil du public  ainsi qu’un espace pédagogique extérieur/intérieur autour du compostage collectif, d’un jardin partagé, du tri et du recyclage des déchets.

Les travaux de terrassement ont débuté en octobre 2016.

L’obtention de ce nouveau financement FEDER est  le résultat de la capacité de la Métropole Nice Côte d’Azur à capter toujours plus de fonds européens pour le développement de son territoire et la réussite de ses projets les plus innovants. 

 

Une ville toujours plus sûre

Nice possède le plus important réseau de caméras vidéos de France

En matière de sécurité, Nice dispose du premier centre de supervision urbain de France, créé en 2010. Sa vidéo-surveillance consiste en 1 256 caméras (soit 1 caméra pour 283 habitants ou 15 caméras au km2) et un réseau relié à un Système de Vidéo Protection Intelligent, capable de détecter automatiquement et en temps réel tout comportement "anormal".