Ambassadeur
-/+
14° Webcams
Nice, la lumière naturellement Site officiel du bureau des congrès de nice

Un territoire dédié à la recherche et l’innovation

Capitale de la Côte d’Azur, Nice représente, après Paris, la première destination touristique de France et l’une des plus prisées au monde. Cette forte notoriété repose sur les nombreux atouts de la destination.

L’attractivité touristique et économique et l’excellence de ce territoire se mesurent grâce à de multiples critères dont le dynamisme et la qualité de la recherche, l’innovation technologique et scientifique ainsi que le développement des savoirs.

A ainsi été créée depuis peu, l’Université Côte d’Azur regroupant d’une part, l’Université Nice Sophia Antipolis (UNS), le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), l’Institut national de la recherche en informatique et en automatique (Inria), SKEMA Business School, EDHEC Business School, le Centre Hospitalier Universitaire de Nice (CHU Nice), l’Observatoire de la Côte d’Azur (OCA) et enfin un collège d’Ecoles d’Art et de Design, parmi lesquelles l’Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle (ESRA) et The Sustainable Design School (SDS).

Ce regroupement a pour objectif d’attirer des doctorants de niveau international afin d’alimenter la recherche de scientifiques de haut niveau et de devenir un acteur majeur de la création de start-up.

L'Université Côte d'Azur a été labellisée Idex (Initiative d'Excellence) en janvier 2016. Un label obtenu grace à un projet construit autour de cinq académies d'excellence et trois centres de référence, un premier autour de la santé, un second sur les défis du numérique et un troisième sur la ville intelligente. Autant de sujets de société porteurs pour l'attractivité de la Côte d'Azur.

Le territoire accueille également de grands centres de recherche. C’est ainsi que 130 laboratoires, 2700 chercheurs, des pôles scientifiques mondiaux ont choisi la région pour s’installer. Les secteurs d’activité concernés sont plus particulièrement ceux des technologies de l’information, de la micro-électronique, des télécommunications et réseaux, du génie logiciel, de l’industrie spatiale et aéronautique, des sciences du vivant et de l’environnement, de la santé-biotechnologies-agrochimie, de l’industrie aromatique.

Parmi les nombreux laboratoires de recherche de la région, nous pouvons citer : CSTB, INRA, INRIA, INSERM, I3S, LEAT, ICN, INLN, LSBB ECOMERS, IBSV Laboratoires Jean-Alexandre Dieudonné, Géosciences Azur, Hippolyte Fizeau, centres de recherche de Mines Paris Tech, centres de recherche en biochimie notamment en médecine et en parfumerie.

 


Trois campus du pôle Enseignement Supérieur Nice Côte d’Azur-Sophia Antipolis intègrent des activités de R & D, tissant des liens étroits entre eux et les autres acteurs économiques du territoire (entreprises, pôles de compétitivité, institutions, centres de formation) augmentant ainsi la capacité de recherche et d’innovation :

  • Le campus de l'université de Nice - Sophia Antipolis qui accueille 1 351 doctorants et 52 unités de recherche : CNRS, INSERM, INRA, CEA, IRD…
  • Le campus STIC (sciences et technologie de l’information et de la communication) qui développe, en synergie avec les activités du pôle santé niçois et de l’éco-campus- plaine du Var, des plates-formes et programmes de recherche TIC
  • L’éco-campus réunit autour de thématiques communes : le campus STIC de Sophia Antipolis, le projet Pasteur « Cancer et vieillissement », l’IMREDD dans la Plaine du Var. Véritable laboratoire d’expérimentations innovantes, ce campus a pour vocation de favoriser la croissance de la filière éco-activités qui regroupe aujourd’hui environ 400 entreprises dans les secteurs des énergies renouvelables, du traitement des déchets, de l’eau, des transports et du conseil.